Brasero ou nilu

L'arrivée d'un brasero dans la préparation du thé, est toujours un moment particulier, emprunt de profondeur, de chaleur et de sérénité.

Personnellement, j'apprécie beaucoup le brasero par rapport à la bouilloire électrique. Cela assainit l'espace (moins de fil), les matières sont plus cohérentes (on évite le plastique) et les bruits sont plus naturels.

Les braseros que je fabrique peuvent accueillir aussi bien des bouilloires en terre que des bouilloires en fonte.

Brasero en terre #5

Brasero de 17 cm de circonférence, et 11 cm de diamètre intérieur pour une  hauteur de 13,5 cm et un poids de 1,540 kg.

Ce brasero est fabriqué en deux parties distinctes et amovibles :

  • Le réceptacle à charbon, 
  • Le cendrier.

Je vous conseille d'utiliser ce brasero avec du charbon de bambou. Même si le charbon de coco fonctionne dans la plupart des cas, son pouvoir calorifique plus important peut provoquer la fêlure de l'ustensile. Malgré tous mes efforts, je n'ai pas encore trouvé de matière assurant à 100% la résistance thermique...Cela viendra !

Il est fabriqué en terre à feu "120.7", mais cuit à basse température (980°C) pour rester poreux et avoir de meilleurs propriétés thermiques.

Je vous invite vivement à consulter les consignes d'utilisation de ce brasero, situées en bas de page.

Brasero en terre

150,00 €

  • 1,62 kg
  • vendu

Consignes d'utilisation de votre brasero.

Pour profiter pleinement de votre brasero, je vous invite à lire attentivement les consignes d'utilisation.